RACONTE NOUS UNE HISTOIRE – article Tendance Ouest Rouen juin 2015

Article Tendance Ouest Rouen du 4 juin 215
Article Tendance Ouest Rouen du 4 juin 215

Le Sottevillais Matthieu Farcy se lance dans les livres audio.

RACONTE NOUS UNE HISTOIRE
Petit, Matthieu Farcy ne lisait pas, ou si peu : « Les profs de français m’ont dégoûté de la lecture. » L’enfant qu’il était alors n’aimait pas non plus qu’on lui lise des histoires avec « cette petite musique qui revenait toujours dans la voix ». À 37 ans passés, l’ancien cancre abhorrant la lecture est devenu doubleur pour voix off et s’est lancé dans le livre audio avec sa marque, Belle Philis. Un retourne-ment spectaculaire que Matthieu Farcy, qui habite aujourd’hui Sotteville-lès-Rouen, explique en deux temps : « J’ai découvert que l’on peut prendre du plaisir avec un livre. Et puis, j’aime bien raconter les histoires. »
Du talent et du culot Par le talent et le courage, Matthieu Farcy décroche en 2013 une formation très sélective pour devenir comédien voix off. Son savoir-faire pour incarner différents personnages se révèle vite. Rentré chez lui, le jeune homme s’exerce : « J’ai pris les contes libertins de Jean de la Fontaine. » Pas facile pour une première, le conteur ayant écrit ces œuvres en vieux français. Et le culot de Matthieu Farcy ne s’arrête pas là. En 2013 toujours, il se rend au Salon du Livre de Paris et découvre un stand de livres audios. « Je me suis dit que c’était ce que je voulais faire » Mais les responsables lui expliquent que, pour signer un contrat, il faut avoir une vingtaine de titres à son catalogue. Qu’importe : « J’ai pris un livre, je leur ai lu et finalement, ils ont signé », se souvient Matthieu. Il vend ses premiers livres audio, des nouvelles et contes de Théophile Gautier, Mérimée et Poe.

Son catalogue grandit avec la publication de huit contes de Perrault. Le doubleur vient tout juste de sortir La chevelure et La tombe, deux récits fantastiques de Maupassant. Mais vivre de cette activité reste difficile : « Seuls 17 % de la production littéraire française sont constitués de livres audios. Ils ont encore mauvaise réputation alors que c’est une vraie découverte !  » Une découverte que les lecteurs approuvent. Récemment, la publication de Riquet à la houpe, de Perrault, s’est classée en tête des ventes d’e-books pendant deux semaines.

■ Matthieu Farcy s’est lancé en 2013 dans le livre audio. Il se concentre sur les récits courts, contes et nouvelles, le plus souvent fantastiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *